Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

RUBRIKAT

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com 


Fichier hébergé par Archive-Host.com 


Fichier hébergé par Archive-Host.com 


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com

SUPLEMENTE


'AMARUS'

( klikoni mbi imazhet më poshtë )

 

Fichier hébergé par Archive-Host.com

 


Fichier hébergé par Archive-Host.com
 

 


  Fichier hébergé par Archive-Host.com   



Fichier hébergé par Archive-Host.com  



Fichier hébergé par Archive-Host.com  


Fichier hébergé par Archive-Host.com


Fichier hébergé par Archive-Host.com 

 Apartament-me-qera-Vlore.jpg
17 septembre 2006 7 17 /09 /septembre /2006 16:25

  A 80 ans Graeme Allwright est toujours comme hier  ( Photo Simbad )  

17 septembre 2006

Hier soir, j’ai tourné un reportage dans un concert de Graeme Allwright. C’était dans une ferme de Sadirac, un village de Gironde. En total : cent spectateurs. Ce chanteur qui déteste les grandes scènes et les plateaux de télévisions est né le 7 novembre 1926 à Wellington (Nouvelle-Zélande). Ayant obtenu une bourse pour intégrer une compagnie de théâtre, il vient à Londres en s'engageant comme mousse sur un bateau, puis en France et épouse Catherine Dasté, petite-fille de Jacques Copeau, à Saint-Étienne en 1951. Il exerce de nombreux métiers, machiniste de théâtre, apiculteur, animateur pour enfants à l'hôpital, etc. À partir de 1965, il chante dans des cabarets parisiens pour rien ou presque. Paris lui fait rencontrer l'homme qui le fera vraiment démarrer : Mouloudji, qui le pousse à enregistrer son premier disque, Le Trimardeur, en 1965. Premier contrat avec Philips, nouvel album en 1966. Cette fois, ça marche nettement mieux. Ses textes à messages protestataires remportent l'adhésion du public soixante-huitard. En 1971, il marche seul pendant un mois dans l'Himalaya, il y découvre un village isolé et a l'impression d'y être bien plus utile que sur une scène. Un peu plus tard, il découvre la Réunion , où il vit pendant un an et demi. L'album "Questions" lui est en grande partie consacré. Il y fera la rencontre d'excellents artistes malgaches (dont Erik Manana et Dina Rakotomanga) qui dès lors l'accompagneront très souvent lors de ses tournées en France. Nouvelle aventure artistique en 1980. Graeme chante avec Maxime Le Forestier. Le bénéfice des concerts et du double album est entièrement reversé à l'association Partage pour les enfants du Tiers monde de Pierre Marchand, que Graeme Allwright a longtemps soutenu. Il a adapté de nombreuses chansons de Leonard Cohen qu'il a grandement contribué à faire découvrir par le public français (Suzanne). Ses "classiques" (Jolie bouteille, Les retrouvailles, etc.) sont connus de plusieurs générations même si le nom de son auteur est souvent ignoré ! Politiquement engagé, il écrit ou adapte de nombreux textes de "protest-song" ( le jour de clarté qu'il refuse depuis de nombreuses années de chanter sur scène, croyant plus maintenant à un changement du monde par un travail de chacun sur la conscience que par un mouvement révolutionnaire classique ; la ligne Hollworth, Jusqu'à la ceinture, etc.). Son œuvre est fortement imprégnée de la philosophie du penseur indien Sri Aurobindo. Il fait de fréquents séjours à Auroville. Refusant la relation artiste/fan classique malgré son succès dans les années 1970, il mène une carrière en marge des médias (qui le censurent pratiquement à la suite du soutien qu'il donne aux agriculteurs du Larzac contre l'extension du camp militaire). Il alterne enregistrement de disques, tournées et longs séjours à l'étranger. En 2005, il replonge à sa source en effectuant une tournée en Nouvelle-Zélande, son pays d'origine où il était totalement inconnu ! Recherchant toujours le contact du public à qui il offre régulièrement "dans les p'tits patelins" de chaleureux concerts, mais craignant toujours que son message soit déformé par ses "fans", il demande le 25 janvier 2006 que son site officiel (animé exclusivement par des bénévoles) sur internet soit fermé ! Il est membre du comité de parrainage de la Coordination française pour la Décennie de la culture de paix et de non-violence.

                                             

Interview exlusive pour notre equipe ( France 3 )

Appel lancé par Graeme Allwright

Octobre 2005

En 1792 à la suite de la déclaration de guerre du Roi d'Autriche, un officier français, Rouget de l'Isle, en poste à Strasbourg, compose "Le chant de Guerre pour l'armée du Rhin. Je me suis toujours demandé comment les français peuvent continuer à chanter, comme chant National, un chant de guerre, avec des paroles belliqueuses, sanguinaires et racistes. En regardant à la télé des petits enfants obligés d'apprendre ces paroles épouvantables, j'ai été profondément peiné, et j'ai décidé d'essayer de faire une autre version de La Marseillaise. Le jour où les politiques décideront de changer les paroles de La Marseillaise , ce sera un grand jour pour la France. "

La Marseillaise

Pour tous les enfants de la terre

Chantons amour et liberté.

Contre toutes les haines et les guerres

L'étendard d'espoir est levé

L'étendard de justice et de paix.

Rassemblons nos forces, notre courage

Pour vaincre la misère et la peur

Que règnent au fond de nos cœurs

L'amitié la joie et le partage.

La flamme qui nous éclaire,

Traverse les frontières

Partons, partons, amis, solidaires

Marchons vers la lumière

Graeme Allwright - Sylvie Dien

2005  Simbad avec Graeme Allwright juste apres le concert

( 17 septembre 2006 - 2 heur du matin ) 

 

 

Partager cet article

Published by MeaCulpa - dans Ditari
commenter cet article

commentaires

eric 18/11/2006 15:37

Bonjour,je suis tres heureux que la bio de allwright sur wikipedia, dont je suis un des principaux contributeurs, serve d\\\'intro à votre reportage mais ça aurait été bien de mettre le lien de la source !Bravo pour votre reportage sur ce grand monsieur trop discret, j\\\'espere pouvoir vous rencontrer un soir de concert (je suis sur marseille) et ou pourra-t-on voir votre tournage sur graeme allwright ?amicalementeric